Nos deux offres entre tradition et innovation

La première mode pensée par vous-même : notre prestation à domicile

La Maison Célestine M propose une prestation à domicile : le vêtement pensé par vous et créé par nous. Une autre façon de s'habiller ! Je veux voir, cliquer ici

 

La Maison Célestine M aujourd'hui, s'inspire de Célestine hier, couturière à domicile, à la note vintage des années 60, grand-mère de Michelle Marnat-Freixe, la fondatrice. La Maison a ce lien très particulier avec nous, comme si elle avait toujours fait partie de notre (mode de) vie !

 

Préserver ce qu'il y a de mieux dans la tradition. Ce parti pris précieux naît d'un besoin personnel : un manque de rigueur dans la qualité des tissus, de confort durable, de goût individuel et de raffinement, dans le prêt-à-porter de féminin.

 

C'est pour cette raison que nous avons fait le choix :

- de nous adresser aux particuliers. Notre clientèle, sa famille, ses proches (les habitants des 13 régions métropolitaines) ;
- de nous déplacer là où vous êtes (à domicile, sur le lieu de travail) ;
- de personnaliser l'expérience pour permettre à chacune de s'approprier sa tenue ;
- de proposer un service premium au meilleur prix. En savoir plus ça se passe ici 

Le look festival avec notre carré en soie : notre E.shop made in France

La Maison Célestine M propose également une prestation digitale : l'E.shop de l'artisanat ! Je veux voir, cliquer ici

 

Nous avons fait le choix de la rareté : la création haut-de-gamme, à l'unité ou en édition limitée.

Pour la période estivale, nous avons revisité une des pièces iconiques des starlettes des années 50 : le carré en soie. Nous avons fait appel à Sarah, jeune artiste et dessinatrice, en Champagne. Elle a dessiné et peint à la main les motifs et les couleurs de nos deux foulards.

Distinguez-vous avec cet accessoire mode intemporel par excellence. À la fois chics et pleins d'humour, nos deux foulards en soie égaieront toutes vos tenues, tant pour embarquer à bord d'un bateau qu'enroulé autour d'un joli chapeau ! En savoir plus, ça se passe ici