slow fashion - comment prendre le temps de se construire sa garde-robe sur-mesure qui va durer dans le temps

Enfin une alternative à la mode de masse qui me correspond !

19.11.2020

Célestine Couture

Temps de lecture : 5 min

Voici une lettre aux femmes de France qui recherchent une alternative à la mode de masse d’aujourd’hui qui ne leur va pas et dans laquelle elles ne se reconnaissent pas.

La mode pour les femmes de 50 ans et plus

Je vais vous parler de mon amie Marie, une femme incroyable de 55 ans. Beaucoup d’entre vous vont probablement se reconnaître dans son récit.

Marie est avant toute une femme de libertés, de toutes les libertés. Il arrive qu'elle l'oublie, biberonnée par une société qui l'a ligotée, voire enfermée dans le moule de celles qui veulent à tout prix "paraître jeune".

 

Or, Marie, veut "être jeune", et non "paraître jeune", car c'est ce qu'elle est et elle le sait parfaitement bien.

Mais la société est sourde et n'a rien imaginé pour la mode des quinquagénaires.

C’est comme si, après 45-50 ans, personne n'a besoin de l'avis d'une femme entre deux : trop jeune pour être à la retraite, mais trop âgée pour travailler.

 

Marie a bien tenté à plusieurs reprises de sortir de sa penderie (en regardant des tutos Comment s'habiller à 55 ans et plus, en testant la dernière crème antirides, etc.) mais à chaque fois elle a fini soit par être déçue, soit par perdre tout espoir. Elle tourne Marie, elle tourne encore... mais elle commence à se lasser de voir qu’elle est laissée de côté.

 

Elle a le sentiment que, face à elle, la pente est droite, intangible, insurmontable.

« Tu veux passer ? » dis la Mode.
« Ok, mais attention il faudra me passer d'abord sur le corps, tout casser, tout briser, pour tenter de choper un monde d'après encore inconnu ! Et ça fait peur... Non crois-moi, voici un petit conseil : reste là où tu es, regarde le monde est si beau autour de toi. Admire tous ces magasins de prêt-à-porter, les vitrines de sac et accessoires, en milliers d'exemplaires identiques, rien que pour toi... »

alternative mode à la fast fashion : le sur-mesure

(Re)trouver comment s’habiller à 50 ans et +

Marie a toutefois gardé l'enthousiasme et l'audace de celles qui sont plutôt fières du chemin parcouru ces 30 dernières années. Sa tribu a récemment quitté le cocon familial mais elle sait toujours mieux que personne comment utiliser toutes les petites ficelles qu'elle a sous la main pour leur venir en aide (tantôt armée d'un "rouge Guerlain" tantôt d'une serpette verte).

 

Malgré tout, Marie ressent le besoin de gommer, elle-même, quelques petits accidents, et de se constituer, toujours elle-même, sa propre garde-robe. Elle aimerait apprendre 2/3 petits trucs et astuces de base pour pouvoir, elle-même, s’en occuper et reprendre en main avec conscience ses anciens ou nouveaux habits.

Elle recherche une alternative à la mode de masse. Elle a le sentiment que cela lui permettrait ensuite de trouver elle-même comment s'amuser avec tous ces nouveaux conseils et vêtements et de jouer de l'insouciance d'une enfant qui découvre, ouvre puis rentre dans une vieille malle à vêtements trouvée dans un grenier.

L’alternative à la Mode de masse pour les quinquagénaires

Célestine M accompagne, écoute, aide, apporte des solutions à la garde-robe et au linge de maison de toutes les Maries.

 

Marie, a appris à nouveau. Elle sait désormais ce qui lui va parfaitement : elle sert très fort son livre grand ouvert car c'est la première page de sa vie qui (re)commence ici.

Michelle, 1m65, 1961

Vous pouvez aussi aimer...

être bien dans sa peau après 50 ans

La femme des années 60 reprend elle-même sa mode en main !

Les femmes nées dans les années 60 souhaitent la mode à l’unité, sur-mesure et en présence d’une couturière qui se déplace chez elles !

Des vêtements sur-mesure qui correspondent à mes goûts et à ma morphologie

Pour une Mode qui me correspond à 100% !

Je m’adresse à vous mesdames, celles nées, comme moi, dans la décennie de toutes les audaces de la mode avec ses pièces et motifs iconiques : les années 1960 avec la mini-jupe, le tailleur-pantalon, les pois et rayures.

Laissez un commentaire